plus grande victoire de baccarat

plus grande victoire de baccarat

Baccarat en ligne est parsemé d'une riche variété de personnages colorés qui ont joué un rôle majeur dans l'avancement du jeu de baccarat. Les tables de chevet étant incroyablement réussies au baccarat, ces superstars du Baccarat ont aussi écrit des livres importants sur le Baccarat.

Voici un aperçu de la vie fascinante de ces maîtres du baccarat.

Aussi connu sous le nom The Warrior, Akio Kashiwagi était un riche investisseur immobilier japonais. Il a vécu la vie en grand et il a fait tout grand. Ses victoires étaient grandes et ses pertes aussi. En fait, cet expert Baccarat détient les records du monde pour la plus grande victoire de baccarat et la plus grande perte de baccarat aussi.

En février 1990, Kashigawi a remporté sa plus grosse victoire de 6 millions de dollars au casino Trump Plaza à Atlantic City après avoir misé 200 000 $. Et sa plus grande perte est survenue en mai 1990 au même casino, alors que pendant une frénésie de 6 jours, il a perdu 10 millions de dollars à la table de baccarat. Ainsi, la plus grande victoire et perte de baccarat a été réalisée par le même joueur dans le même casino la même année.

Akio Kashiwagi a vécu à grande échelle. Mais sa mort était aussi large. Sa carrière de joueur de casino dramatique s'est brusquement terminée lorsqu'il a été poignardé à mort en janvier 1992. Avec plus de 150 coups de couteau, le meurtre n'a jamais été résolu.

Différentes sources décrivent Tommy Renzoni comme un directeur d'hôtel ou comme un gangster, selon son point de vue, apparemment. Aujourd'hui, ce maître de Baccarat est maintenant connu comme le «père du Baccarat américain." Il a commencé à jouer au baccara à Cuba. Mais quand à la fin des années 1950, quand le nouveau gouvernement de Castro fermait les casinos de La Havane, il est venu à Las Vegas. Après avoir convaincu les propriétaires du casino Sands d'ouvrir une table de baccara, il n'y avait pas de retour en arrière pour cette Baccarat Superstar.

Baccarat au Sands a été si réussi que le jeu a été bientôt adopté par d'autres casinos de Las Vegas. En raison de son image exclusive, le jeu Baccarat n'a jamais atteint la popularité répandue parmi les joueurs de casino. Cela ne devait arriver qu'avec l'introduction du baccara en ligne 40 ans plus tard.

Tommy Renzoni est cependant resté complètement impliqué dans le jeu de baccarat. En plus d'être un joueur de baccarat réussi pendant de nombreuses années, il a continué à écrire quelques livres de baccarat importants: «Renzoni sur Baccarat» et «Baccarat: Tout ce que vous voulez savoir sur jouer et gagner.» Les deux livres sont un incontournable baccarat sérieux joueurs.

La superstar de baccarat la plus célèbre de tous les temps n'était pas une personne réelle, mais un personnage fictif. Bien connu comme le célèbre agent secret 007 - James Bond, il a seulement popularisé le jeu high-stakes du baccarat encore plus.

Ian Fleming a écrit le premier roman de James Bond, «Casino Royale» en 1953, qui concernait un jeu de baccarat entre Bond et le méchant Le Chiffre. Dans le roman, le destin du monde libre devait dépendre du jeu de baccarat entre les deux. James Bond a été montré jouer au baccarat dans de nombreux films, y compris le Dr No, Thunderball, la version 1967 de Casino Royale, Sur le service secret de Sa Majesté, Pour vos yeux seulement, et Golden Eye. Regarder des films de James Bond était en quelque sorte la première introduction au jeu exotique de baccarat pour beaucoup de gens et suscitait assez d'intérêt pour qu'ils commencent à jouer au baccarat en ligne.

Il ne faut pas être un visionnaire comme Tommy Renzoni, un multimillionnaire comme Akio Kashiwagi, ou un agent secret comme James Bond pour être une superstar du baccarat. Il est temps de donner un essai à ce grand jeu en ligne comme des milliers d'autres personnes sont en ce moment, même pendant que vous lisez cette page.

Baccarat est un jeu de cartes à deux mains bien connu et respecté dans les casinos d'Europe, mais beaucoup moins populaire en Amérique du Nord et en Asie. C'est un peu similaire au Blackjack, en ce sens que l'objectif est de gagner en obtenant des cartes avec une valeur combinée plus élevée que celle de votre adversaire.

Cependant, dans ce cas, les as ne comptent que pour un point (pas onze), les dizaines et les cartes de visage n'ont aucune valeur, et le meilleur total pour une main est neuf, plutôt que vingt et un.

En fait, pour les totaux de dix ou plus, seul le dernier chiffre compte, donc une main de 6 + 5 n'est pas onze, c'est une (ignorant la position des dizaines), et un total de 7 + 9 est juste six, pas seize . Les nouveaux arrivants sont souvent déconcertés par les règles de jeu strictes du jeu ainsi que par sa ressemblance avec d'autres jeux ayant les mêmes racines, tels que Chemin-de-fer et Punto Banco.

Mais comme le savent les joueurs de cartes experts, Baccarat est l'une des rares formes de jeu dans lesquelles l'avantage de la maison est extrêmement faible. Le secret du succès est de connaître les règles, de regarder attentivement les cartes qui ont été jouées et d'appliquer ces connaissances à vos paris.

Baccarat - Le train de France

La plupart des experts s'accordent à dire que les Italiens ont le mérite d'avoir inventé le jeu du «baccara». Ils l'ont probablement basé sur un jeu du Moyen Age appelé Tarrochi, qui était joué avec un jeu de cartes de tarot.

Baccarat a émigré en France quelque temps entre après le règne du roi Charles VIII (1470

1498) et avant Louis XIV (1643

1715). Il a été joué avec beaucoup d'enthousiasme par la noblesse française à l'époque Napoléon Bonaparte (1769

1821) est arrivé au pouvoir.

Et il est resté un passe-temps favori dans les maisons parisiennes même après que le jeu public ait été interdit en France en 1837.

Tout au long du 19ème siècle, Baccarat a été joué principalement dans la vie privée, jusqu'à ce qu'il trouve un regain d'intérêt pour les casinos de la Côte d'Azur au début du siècle prochain. À ce moment, le jeu avait légèrement évolué.

le sabot, ou «chaussure» allongée dans laquelle six ou plusieurs jeux de cartes sont tenus, a dû être passé à travers la table. Comme il se déplaçait, il ressemblait à un train qui passait, donc les habitants ont pris pour appeler le jeu "chemin de fer" (le "chemin de fer").

Dans Chemin-de-fer, aussi surnommé "chemmy" ou "shemmy", le joueur contrôlant le sabot traite les deux mains qui composent le jeu. Qui obtient cette opportunité est déterminé par combien est misé dans une vente aux enchères d'ouverture.

Le joueur prêt à risquer le plus d'argent devient le «banquier», place l'enchère gagnante sur la table et reçoit le sabot. Une petite commission est payée par le banquier à la maison pour ce privilège.

Le banquier traite ensuite deux cartes ou plus face visible, en les montrant à tout le monde avant de les placer dans un plateau de mise au rebut. Cet acte est connu comme le "brûler".

À ce stade, tous les autres joueurs sont invités, en commençant par le joueur à la droite du banquier, à défier le banquier en faisant correspondre l'offre, en totalité ou en partie. N'importe quel nombre de joueurs peut choisir de parier, tant que le total combiné de leurs paris ne dépasse pas l'offre du banquier.

Ce n'est qu'après que tous les paris ont été placés sur la table que la négociation commence. Deux cartes représenteront tous les joueurs, appelés ponte, et deux cartes seront pour la Banque, connu sous le nom banco. L'honneur de contrôler le ponte va au joueur qui a parié le plus contre la Banque.

Lorsque cette forme de jeu a traversé la Manche, les Anglais ont légèrement modifié les règles. C'est ce nouveau "Baccarat européen" qui s'est répandu en Amérique du Sud. Une fois là, les règles ont été modifiées à nouveau et le jeu est devenu connu comme "Punto Banco", ou "mini baccarat".

Les casinos de La Havane ont adopté cette version et l'ont exportée aux États-Unis. Pendant ce temps, les tables de Monte Carlo embrassaient une variation appelée Banque à deux tableaux, permettant à seize joueurs de se joindre au jeu à une "double table".

Cette forme de jeu mentionnée en dernier est également appelée baccarat en banque, ou "baccarat du banquier", qui est encore joué dans de nombreux casinos en Europe.

La plus grande différence entre ceci et la plupart des autres versions est que la maison est toujours le croupier / banquier, plutôt que d'enchérir l'affaire et de passer la chaussure. Les joueurs peuvent parier n'importe quel montant jusqu'à la limite de la table, avec la maison couvrant tous les paris.

Dans baccarat en banque, deux jeux différents de cartes joueur (ponte) sont distribuées face cachée, une paire pour chaque moitié de la table. Une troisième main est traitée pour la Banque (banco).

Les cartes elles-mêmes n'ont généralement pas de numéros sur eux, seules des taches convenables apparaissent sur les cartes de valeur, tandis que des illustrations sont utilisées pour les cartes de cour sans valeur.

Les joueurs sont autorisés à parier sur l'une des deux mains du joueur. Le concessionnaire utilise une pagaie appelée palette pour livrer les cartes aux deux parieurs qui ont parié le plus pour les mains du joueur. Cela leur donne le droit de retourner les cartes. Si personne ne parie sur un coup de main, il est retiré du jeu.

Les choix dans le jeu des mains, cependant, sont encore plus limités dans baccarat en banque. La seule décision qui peut être prise concernant les cartes debout ou tirées est quand le joueur a un total de cinq. Sinon, tout le monde doit suivre un ensemble de règles fixe.

Si le joueur a un total de zéro à quatre, une autre carte doit être demandée. Avec un total de six ou sept, le joueur doit se tenir debout. Un total de huit ou neuf est un naturel et doit être posé face visible sur la table.

Seulement quand le joueur a un total de cinq, peut-on décider de demander une autre carte, en disant "carte", ou de rester avec cette main, en disant "pas de carte" ou "non".

Lorsque le joueur demande une autre carte, celle-ci est généralement distribuée face visible - bien que certains casinos la distribuent pour un suspense supplémentaire, même si cela doit être retourné avant le tour du banquier.

En fonction de la valeur de la main finale du joueur, le banquier décidera s'il veut prendre une autre carte ou non. Cependant, si les deux premières cartes du banquier totalisent huit ou neuf cartes, le jeu s'arrête, toutes les cartes de la table doivent être tenues comme étant distribuées et le gagnant est immédiatement déclaré comme étant le plus haut des mains.

Les profits sur Baccarat sont extrêmement bas pour la maison par rapport aux autres jeux de table.

Comme une torsion profitable sur ce jeu, certains casinos de Monte Carlo ont décidé de mettre le jeu en banque, leur garantissant ainsi une commission et ouvrant la porte à l'un des personnages les plus colorés pour gagner une petite fortune et une place dans histoire de jeu.

En 1919, Nicolas Zographos et l'oncle de sa femme, Eli Eliopulo, ont voyagé de leur patrie grecque en France, avec l'intention d'utiliser leurs compétences de jeu aux tables Baccarat de Paris.

Une fois là, ils ont rencontré un joueur professionnel, un Arménien du nom de Zaret Couyoumdjian, qui les a aidés à amasser des fonds pour leurs paris grandissants. Le trio a eu beaucoup de succès, dès le début.

Bientôt, Zographos et Eliopulo furent rejoints par un autre compatriote, Anthanase Vagliano, un magnat de la marine marchande dont la contribution à ce «Syndicat grec» était estimée à 50 millions de francs.

Avec ce type de soutien financier, le groupe pourrait se lancer dans un plan vraiment audacieux, pour acheter le droit de négocier baccarat en banque à un casino établi et annoncer au monde "tout va"-" Tout va "ou pas de limites.

C'est ainsi que le Syndicat grec s'installa en 1922 au casino de Deauville, en France. Cette salle de jeu avait été établie une décennie plus tôt, en 1912, et était dirigée par un ancien opérateur de carnaval, François André.

Il était un natif français qui avait «un flair pour l'aventure». Quand André apprit le plan du Syndicat, il était plus qu'heureux de fournir aux Grecs une chambre et une table privée - moyennant des frais, bien sûr. Peu de temps après, cependant, il a officiellement rejoint leur équipe.

La possibilité de gains illimités a attiré des joueurs à Deauville de loin. Ils comprenaient des professionnels du jeu sérieux ainsi que des millionnaires continentaux qui se sont penchés sur les cartes.

En un temps relativement court, le Syndicat grec s'est imposé comme la force dominante de l'Europe à Baccarat et a fait de Deauville son apogée.

Dans les années 1930, les Grecs ont étendu leur contrôle aux casinos les plus exclusifs de Cannes, Paris et Monte-Carlo, en reprenant les plus hautes tables disponibles et en supprimant les limites de paris.

Les hommes et les femmes les plus riches du monde - y compris l'Aga Khan et le Baron Henri de Rothschild - ont cherché le Syndicat grec. Les paris simples de plus de 10 millions de francs n'étaient pas rares.

À un moment donné en 1923, le ministre des Finances du Chili a battu le groupe pour 17 millions de francs, mais au lieu de les casser, cela n'a fait qu'ajouter à leur attrait.

Le magnat français de l'automobile, André Citroën, aurait perdu 30 millions de francs au profit du Syndicat au cours des sept dernières années. Au fur et à mesure que les membres allaient et venaient, le groupe a prospéré pendant la Grande Dépression et a même survécu à un hiatus forcé pendant la Seconde Guerre mondiale.

La Voie (et Volonté) de gagner au Baccarat

Un tel succès à Baccarat n'était pas simplement une fonction d'avoir une grande bankroll et un léger avantage de la maison. Le cerveau du Syndicat grec, Nicolas Zographos, était un joueur de cartes extraordinairement doué qui avait pratiqué pendant des années avant de placer un pari.

Il avait une mémoire photographique et pouvait se souvenir de l'ordre de toutes les 312 cartes alors que six jeux étaient joués. Il a été dit être extrêmement cool, même quand des paris énormes étaient en jeu.

Et Zographos était aussi un homme d'affaires passionné. L'entrée dans ses chambres privées n'a jamais été réservée aux joueurs. En fait, il a accueilli des spectateurs, qui ont été facturés 4 £ chacun juste pour regarder ses jeux à enjeux élevés.

Beaucoup d'histoires ont été racontées de Zographos depuis sa mort en 1953. Une de ses plus grandes victoires - dessinant neuf diamants à une paire de cartes de cour sans valeur en 1926 - est la légende. Le neuf de diamants devint par la suite son symbole, arborant tout ce qu'il possédait de ses boutons de manchette à son yacht.

Et l'influence de Zographos sur le jeu a atteint bien au-delà de sa vie. Un demi-siècle plus tard, le Baccarat est toujours associé à de hauts rouleaux, à des paris illimités, à une richesse stupéfiante et à un air de mystère et de sophistication.

Mais peut-être que ce que Zographos enseignait vraiment au monde était que les compétences mathématiques pouvaient être utilisées pour maîtriser le jeu du baccarat. En sachant exactement ce qui a été joué et quelles cartes restent, il est possible de prédire les dernières cartes à tirer.

Un joueur observateur peut utiliser cette information pour savoir quand acheter la Banque et quand y parier. Il est également possible de savoir quand arrêter de jouer et éviter la faillite.

Zographos utilisait ses pouvoirs d'observation pour prédire comment les autres parieraient, aussi, en fonction de combien ils étaient en haut ou en bas. Il a suivi de près les gains et les pertes de ses adversaires.

Assez souvent, il pouvait dire à partir des paris exactement quelles cartes étaient détenues. Il a porté le jeu à un nouveau niveau, et il est resté là depuis.

Quand vous passerez du temps à la table, vous apprendrez que le Baccarat, comme le Craps, a son propre langage spécial, dérivé en grande partie du français. Par exemple, la personne qui distribue les cartes et / ou exerce la palette à la table s'appelle le "croupier."

Un seul tour de jeu s'appelle un "coup". La meilleure main possible dans Baccarat est une valeur de neuf, dénommé "Le Grande". Et le mot baccarat se réfère à la fois au jeu et à la pire main possible, un "zéro".

Avant un coup commence, vous pouvez entendre le croupier crient "Faites vos jeux."Cela signifie simplement" Placez vos paris ". Pour annoncer" plus de paris ", la phrase utilisée est"Rien ne va plus."

Le fait de tirer une carte s'appelle «tirer», et se tenir debout avec une main s'appelle «rester». Comme mentionné précédemment, une autre carte est demandée pendant le jeu en disant «carte». Pour rester avec les cartes distribuées, la personne En tenant la main du joueur, on peut dire "pas de carte" ou "non".

La pratique d'ignorer le chiffre des dizaines lors de l'addition de la valeur d'une main a un nom spécial - "Modulo 10." Les cartes d'image, qui n'ont aucune valeur dans le jeu, sont parfois appelées "bûches"-qui se traduit littéralement par" journaux ".

Cependant, beaucoup des termes utilisés sont résolument anglais. Ceux qui se réunissent autour de la table, par exemple, sont connus comme des «parieurs», afin de ne pas les confondre avec le «joueur» qui détient l'une des deux mains.

Une personne qui parie toujours le même montant est appelé un «parieur plat». Et le membre du personnel qui supervise toute l'action est appelé le «ladderman».

Une main évaluée à huit ou neuf est un «naturel», et quand le banquier et le joueur ont le même résultat, il est simplement appelé une «cravate». Les cravates peuvent être pariées et elles paient des chances de 8 à 1 dans certaines versions du jeu et 9-à-1 dans d'autres.

Néanmoins, les parieurs expérimentés considèrent que les liens sont un mauvais pari, principalement parce que les chances réelles contre les liens sont encore plus élevées que les chances payées. Le bord de la maison sur ces paris est un énorme 15,75%.

Pour ceux qui débutent à la table Baccarat, la version la plus facile à apprendre et à jouer est Punto Banco ou "Mini Baccarat". Elle est jouée contre la maison ou le casino, et permet de parier sur les cartes du banquier ou du joueur. Cartes.

Le but du jeu est de parier correctement si le "parieur" ("punto") Ou la" banque "("banco") Sera plus proche de neuf points avec pas plus de trois cartes. La maison fixe les mises minimum et maximum à une table Mini Baccarat, qui peut accueillir de un à sept joueurs.

Les paris peuvent être placés pour n'importe quel montant entre les deux limites en plaçant des jetons directement sur les zones marquées punto et banco en face de chaque joueur. Les paris pour les liens sont placés sur la zone "Lien" correspondante.

Au tout début, le croupier mélangera six à huit paquets de 52 cartes, puis offrira le "deck" ou une pile de cartes mixtes à l'un des joueurs. Le joueur va à son tour "couper" les cartes en plaçant un marqueur vierge face quelque part au milieu du pont. Lorsque le jeu est prêt, il est placé à l'intérieur du sabot ou une chaussure.

Ensuite, le croupier tirera la première carte du paquet et la montrera à tous les joueurs. Quelle que soit la valeur affichée sur son visage indique le nombre de cartes à retirer du paquet comme les rejets ou la "brûlure".

Si une carte de cour sans valeur apparaît, le croupier doit brûler dix cartes. Après la brûlure, la chaussure est réglée et le jeu peut commencer.

Tous les joueurs font maintenant l'un des trois paris: sur punto, sur banco ou sur Cravate. Le croupier distribuera alors quatre cartes. Les première et troisième cartes vont au joueur, situé à la droite du croupier. Les deuxième et quatrième vont au banquier, positionné à la gauche du croupier.

Si le joueur obtient une main totalisant zéro à cinq, le donneur donnera automatiquement à cette main une troisième carte. Pour un total de six ou sept, le punto la main doit rester, et aucune carte ne peut être tirée.

Si la main du joueur totalise huit ou neuf, le donneur posera les cartes, les comparera avec banco main, et la main plus proche de neuf va gagner. Encore une fois, aucune carte ne peut être tirée.

Quant à la main du banquier, banco, des règles légèrement différentes s'appliquent. Un total de sept, huit ou neuf oblige le banquier à se lever. Un total de zéro, un ou deux exige que le banquier dessine. Sur un total de trois, le banquier doit tirer contre tous punto mains, sauf un total de huit, auquel cas le banco la main doit rester debout.

Lorsque le banquier détient quatre, cinq ou six, le banco La main doit se tenir contre le zéro du joueur, un, huit ou neuf. Tenant un cinq ou six, la Banque se tient également contre les deux ou trois joueurs. Et tenant un six, le banquier ne tire que contre les six sur sept du joueur.

Dans la plupart des casinos, la maison paie même l'argent, 1-à-1, quand le punto victoires de la main. Quand le banco gagne la main, une commission est déduite des gains, généralement 5%, ce qui rend le paiement effectif de 19 à 20. Sur les cravates, 8 contre 1 est payé au Mini Baccarat.

Comme tous les jeux d'argent, Baccarat se prête à des stratégies de paris progressifs.

Le système Martingale, doublant après une perte, peut être appliqué ici de la même manière qu'il peut être utilisé pour jouer au Blackjack ou même pour des paris d'argent placés à la Roulette et au Craps.

Lorsque vous utilisez Martingale, vous commencez en pariant une unité. Si vous gagnez, mettez de côté votre profit (une unité) et commencez une nouvelle série en pariant une seule unité. Si vous perdez, doublez votre mise précédente (deux unités) et pariez une fois de plus.

Vous pouvez continuer à doubler de cette façon jusqu'à ce que vous gagniez. Ensuite, mettez de côté votre profit (une unité) et commencez une autre nouvelle série en pariant une unité.

Vous avez le choix, bien sûr, de parier sur le banquier ou le joueur. Mais parce qu'il y a une commission chargée de gagner banco mains, la progression Martingale est mieux jouée que sur la main du joueur. C'est la seule façon de recevoir des cotes complètes de 1 contre 1.

Si vous choisissez d'utiliser Martingale pour parier sur la Banque, vos gains seront inférieurs à même l'argent, c'est-à-dire 95%. Vous ne serez pas en mesure de récupérer votre investissement si le nombre de pertes consécutives dépasse cinq dans une rangée.

Vous aurez perdu 1 + 2 + 4 + 8 + 16 ou 31 unités. Si vous gagnez le prochain pari de 32 unités, votre retour sera de seulement 32 x 0,95 = 30,4 unités.

En outre, vous devez être conscient des limites de la table. Les séries gagnantes pour la Banque peuvent poser problème. Si vous perdez des paris sur le joueur sept fois de suite, votre perte accumulée sera de 127 unités.

Martingale exigera un pari de 128 unités sur la prochaine main. Votre risque total viendra à 255 unités pour gagner une seule unité.

Même si vous êtes prêt à accepter ce risque élevé, il y a un autre problème: vous pouvez atteindre la limite de la table et être incapable de doubler votre mise après une perte de plus. Une table avec un minimum de £ 5, par exemple, comportera souvent un maximum de £ 500.

Si vous perdez sept fois de suite, votre progression atteindra la limite de la table, car votre prochaine mise devra être de £ 620.

Pour cette seule raison, de nombreux joueurs préfèrent utiliser des versions modifiées de la progression de Martingale pour parier sur les stratégies Baccarat qui offrent moins de risques et des seuils de mise inférieurs.

Plusieurs systèmes de pari progressifs peuvent être utilisés pour contrer l'effet des stries. L'un d'entre eux est une progression nommée d'après le mathématicien français du 18 ème siècle Jean Le Rond d'Alembert.

Dans la stratégie d'Alembert, vous augmentez votre mise d'une unité suite à une perte et la diminuez d'une unité suite à une victoire. La stratégie évite les énormes paris requis par Martingale suite à des séries de pertes, et cela fonctionne bien chaque fois que le nombre de victoires des joueurs et de victoires des banquiers est à peu près égal.

Une autre forme populaire de paris progressifs est basée sur une séquence développée par le mathématicien italien du 13ème siècle, Leonardo Fibonacci.

Lorsque vous utilisez la progression de Fibonacci, votre objectif sera de gagner une unité de profit, et le montant que vous pariez sera toujours la somme de vos deux pertes précédentes.

La séquence commence en pariant une unité sur le joueur. Si vous perdez, pariez encore une unité. Si vous perdez une deuxième fois, pariez deux unités (1 + 1). Si vous perdez une troisième fois, pariez trois unités (1 + 2), etc.

Chaque fois que vous gagnez, rayer les deux derniers numéros de la séquence, puis continuer à jouer en misant la somme des deux pertes précédentes. Vous devriez continuer à suivre ce système jusqu'à ce que tous les numéros de la progression aient été biffés. À ce moment-là, vous aurez gagné une unité.

La progression de Fibonacci est populaire parce que vous doublez les nombres deux fois plus vite que vous les ajoutez. Cela fonctionne merveilleusement bien si vous gagnez au moins 34% de vos paris, en supposant que la séquence ne contienne pas beaucoup de longues séries perdantes.

Finalement, vous devriez compléter la série et gagner une unité sans parier quoi que ce soit proche de la limite de la table.

Une autre stratégie de pari progressif qui a été appliquée avec succès au Baccarat s'appelle Labouchere. Il a été nommé d'après un éminent politicien britannique du 19 ème siècle qui aimait jouer au Baccarat pour les loisirs, Henry Du Pré Labouchère. Cette progression est parfois appelée "système d'annulation".

L'objectif de Labouchere est de gagner des unités X en profit, où vous décidez combien X devrait être. Vous définirez vos paris comme une série de chiffres correspondant à cet objectif, X.

Par exemple, si votre objectif est de gagner cinq unités (X = 5), alors la série pourrait être configurée comme 2 + 3 ou 1 + 2 + 2. Il pourrait aussi être plus long, comme 1 + 1 + 1 + 2 ou 1 + 2 + 1 + 1. Peu importe le nombre de numéros dans la séquence, vous parierez toujours le premier et le dernier.

Lorsque vous gagnez, rayer les deux numéros pariés et parier les premiers et derniers numéros restants. Lorsque vous perdez, ajoutez le montant total perdu à la fin de la série et pariez à nouveau la somme du premier et du dernier nombre.

Une fois de plus, parce que vous doublez les numéros deux fois plus vite que vous les ajoutez, vous finirez éventuellement la série et remporterez votre objectif - dans ce cas, cinq unités.

Baccarat, peut-être plus que n'importe quel autre jeu de table de casino, est semblable à parier sur le flip d'une pièce de monnaie - "têtes" est le banquier, "queues" est le joueur. Seuls deux résultats sont possibles.

Une égalité - l'événement rare lorsque la pièce atterrit sur son bord - n'a aucun effet sur votre mise. L'avantage de la maison pour les paris sur la main du joueur est de 1,29%. Les paris sur la main du banquier portent un avantage de 1,01%, parmi les plus bas de tous les jeux de table.

Pour cette raison, pratiquement n'importe quelle forme de stratégie de pari qui peut être utilisée pour des jeux d'argent pairs peut être appliquée au Baccarat. L'un d'eux est l'Anti-Martingale, qui nécessite de doubler une victoire. Vous pariez une unité à chaque fois jusqu'à ce que vous gagniez, puis vous laissez les gains monter (doubler).

Si vous gagnez encore, laissez-le rouler encore une fois, en visant à recueillir un bénéfice sain sur trois victoires d'affilée. Si vous perdez, cependant, revenez à parier une unité. Votre objectif est de gagner trois fois de suite et de gagner suffisamment de profits grâce à de courtes séries de victoires pour couvrir toutes vos pertes.

Une autre stratégie commune mérite d'être considérée. Il est connu sous le nom de "flat betting", qui fait référence à la pratique consistant à parier toujours le même montant. Au lieu de changer un pari, le parieur plat le fait simplement aller et venir entre le banquier et le joueur, souvent dans un modèle, ou en s'appuyant sur une supposition éclairée.

Certains joueurs croient qu'une série de victoires pour le joueur signifie qu'une victoire de banquier est inévitable, et vice versa. D'autres souscrivent à la théorie que les stries sont inévitables, et ils parient en conséquence.

Sachant cela, un joueur peut utiliser le pari plat pour profiter de "mini-séries" de deux ou trois victoires répétées. Par exemple, vous pouvez commencer en plaçant une mise d'une unité sur le joueur ou le banquier.

Si le pari gagne, pariez le même montant sur le même résultat une fois de plus. Si elle gagne encore, commencez une nouvelle série, en passant votre pari sur le côté opposé pour gagner "deux dans une rangée".

Cependant, si votre pari perd, changez de côté et retournez le vainqueur pour la main suivante. L'idée ici est que le joueur ou banquier gagnera souvent deux ou trois mains d'affilée.

Vous pouvez pratiquer cette stratégie de pari en retournant une pièce de monnaie pour simuler les victoires du joueur et du banquier. Cela peut vous surprendre combien de fois cela réussit.

Les paris plats ne gagnent généralement pas ou perdent beaucoup. Au fil du temps, cependant, les commissions payées en gagnant banco les paris permettent à la maison de collecter sa part tarifaire de l'argent qui traverse la table.

Donc, la clé pour gagner gros comme un parieur plat n'est pas de gagner de petites quantités sur le long terme, mais de gagner de gros montants à court terme. C'est pourquoi les paris énormes sont si communs dans les salons privés de Monte-Carlo. Il faut de gros paris pour gagner gros au Baccarat. Les parieurs plats qui parient 10 000 $ ou plus par main sont assez communs.

Partout où le jeu est impliqué, il y aura toujours quelqu'un qui essayera de battre le système, pas avec habileté ou chance, mais avec une intention criminelle. Baccarat n'est certainement pas une exception en tant que cible pour les tricheurs, bien que les auteurs, quel que soit leur succès initial, soient presque toujours pris au piège.

"Past-posting" est probablement l'une des façons les plus courantes pour les joueurs d'essayer de gagner plus que leur juste part des tables Baccarat. Cette pratique consiste à glisser plus de jetons ou de jetons de dénomination plus grands dans la pile pariée après que le résultat soit déjà connu.

Pour combattre cela, les tables de Baccarat ont généralement un «ladderman» en plus du croupier ou du croupier, et c'est le travail de cet employé supplémentaire de veiller sur la table.

De plus, les casinos de Monaco et de France ont des puces de tailles et de formes différentes pour différentes dénominations, ce qui rend beaucoup plus difficile de substituer des puces de grande valeur à des puces de faible valeur, ou de les infuser en pile.

Une autre tentative de frauder les tables de Baccarat qui était autrefois commune marquait les cartes en les froissant. Mais dans les salons à enjeux élevés, les joueurs sont encouragés à plier, à plier et à mutiler les cartes qu'ils retournent, car les decks ne sont utilisés qu'une seule fois et immédiatement retirés du jeu.

Le seul moyen efficace de tromper une table de Baccarat est d'impliquer le croupier. Entre 2003 et 2006, cette approche a été prise par un groupe de plus d'une douzaine de tricheurs de cartes de haute technologie connu sous le nom de l'organisation Tran.

Ce groupe basé au Canada soudoyerait les concessionnaires de Mini Baccarat dans les casinos pour mettre en place un faux shuffle, retournant des groupes de cartes au deck dans un ordre connu. En connaissant la séquence des cartes, les membres de Tran pourraient anticiper quelles cartes les joueurs seraient traités et parier en conséquence.

Aux tables ciblées, l'équipe de Tram désignait un membre comme «enregistreur de cartes» ou «traqueur», responsable de l'identification de l'ordre des cartes non remaniées. Ensuite, un émetteur sans fil a été utilisé pour relayer la séquence à un opérateur informatique, qui pourrait à son tour utiliser les données pour formuler des stratégies de pari.

Chose intéressante, le groupe Tran n'a pas toujours gagné. Parfois, leurs enregistreurs de cartes ont fait des erreurs. D'autres fois, ils choisissent de perdre volontairement afin de ne pas être soupçonnés.

Leur erreur fatale s'est produite, cependant, quand ils ont essayé de corrompre un agent d'infiltration à l'Imperial Palace Casino à Biloxi, Mississippi.

Au cours des essais menés en 2007, on a découvert que le groupe avait arnaqué au moins 17 casinos en Amérique du Nord sur environ 7 millions de dollars. Dans un cas, ils auraient gagné 868 000 $ en seulement 90 minutes.

Comme mentionné précédemment, les chances très faibles favorisent la maison à Baccarat, ce qui en fait un excellent jeu pour ceux qui regardent attentivement quelles cartes sont jouées et appliquent ces connaissances à leurs paris. L'avantage de la maison est juste de 1,01% à 1,25%. C'est vrai en ligne ainsi que dans les casinos terrestres.

Lorsque vous jouez au baccarat en ligne, il est très important de savoir exactement à quelles règles le jeu est joué: Chemin de Fer, Punto Banco, Baccarat en Banque, etc.

Assurez-vous de vérifier les termes et conditions du site pour voir quelles commissions sont prélevées sur les gains du banquier, ou combien est chargé si la banque doit être achetée.

Voyez si les liens payent 9-à-1 ou 8-à-1. Recherchez les limites de la table, minimum et maximum. Et découvrez quels choix le joueur est autorisé à faire après que les deux premières cartes ont été dessinées, ou si les règles dictent tous les aspects de la position et du dessin.

Bien sûr, vous aurez envie de jouer sur un site de jeu de bonne réputation. Vous pouvez utiliser un moteur de recherche pour obtenir une liste d'opérateurs sur liste noire ainsi qu'une liste de ceux qui sont dignes de confiance.

En règle générale, tout casino en ligne qui existe depuis cinq ans ou plus a respecté les normes de l'industrie pour le fair-play, mais il ne fait jamais de mal à vérifier les informations d'identification présumées d'un site.

La plupart des sites de jeu vous permettront de découvrir leurs jeux de Baccarat sans mettre de l'argent. L'utilisation du mode "pour le fun" est une excellente façon d'apprendre le jeu et de devenir expérimenté en tant que joueur de Baccarat, avant de risquer de l'argent réel punto ou banco.

En outre, de nombreux casinos en ligne offrent maintenant des jeux de Baccarat multijoueur en temps réel en plus des jeux fixes à un joueur, comme le Mini Baccarat. Les vrais revendeurs en direct sont souvent employés, avec le streaming vidéo pour créer un environnement de jeu extrêmement réaliste.

C'est une excellente façon d'acquérir de l'expérience et de la confiance dans les jeux de table avant de partir dans un casino terrestre, où les environs peuvent être un peu intimidants pour les nouveaux arrivants.

Bien sûr, si un site Web a des offres promotionnelles, comme l'argent en prime pour les matchs de dépôt ou de dépôt, vous voulez profiter de l'occasion de jouer avec de l'argent de la maison.

Mais soyez très prudent avant de participer à un système de bonus, car de nombreux sites de jeu limitent l'utilisation des crédits promotionnels aux machines à sous et autres jeux sans argent. Assurez-vous que Baccarat se qualifie pour les bonus avant de vous inscrire.

Comment gagner un tournoi de baccarat partie A: concepts généraux

Baccarat est le roi des jeux de casino à Macao et à travers l'Asie, mais le summum des grands scores et des droits de vantardise vient de gagner un tournoi majeur de baccarat. Ce peut être une expérience qui change la vie car le premier prix d'un grand tournoi peut être des millions de dollars. Au cours des prochains numéros de Jeux du monde Andrew Scott, notre gourou de la stratégie de casino, vous montre comment faire tomber ce grand tournoi de baccarat!

Quand vous jouez au baccara normal dans un casino, vous essayez de choisir si le banquier ou le joueur viendra, et pariez en conséquence. Vous essayez de gagner de l'argent froid et dur. La chose ironique de gagner un tournoi de baccarat est que vous n'avez pas nécessairement à gagner des jetons et augmenter votre pile; il faut juste faire mieux que les autres joueurs en gagnant plus (ou en perdant moins) que ses adversaires.

Gagner un tournoi de baccarat est une question de gestion de l'argent. Vous devez savoir combien vous avez, combien ils ont, et faire des paris qui vous donnent la plus grande chance de finir avec plus de jetons que les autres joueurs. En fait vous ne vous souciez pas si vous avez beaucoup de jetons ou presque pas de jetons; la chose clé ici est la différence entre votre pile et leurs piles.

Avant de nous lancer dans des stratégies réelles, examinons quelques-uns des concepts généraux que tous les spécialistes du tournoi doivent connaître.

L'ordre de pari est très important. Contrairement au baccara de cash-game normal, les joueurs d'ordre parient sur. Si vous pouvez voir de quel côté (banquier ou joueur) votre adversaire a parié, ou combien il a parié, ou plus souvent les deux, cela vous donne des informations essentielles sur lesquelles baser votre mise. Disons que vous avez 100 000 jetons et qu'un adversaire clé que vous essayez de garder en tête a 90 000 jetons. Maintenant, vous voyez votre adversaire parier 20 000 jetons sur le joueur. Vous pouvez simplement parier 20 000 sur le joueur aussi! Ceci est connu comme «coulant» un joueur. Maintenant, peu importe que le banquier, le joueur ou la cravate arrive, vous devrez toujours terminer la main 10 000 jetons devant votre adversaire. En raison de ce phénomène, les joueurs sont tenus de parier dans un ordre strict, tout comme lorsque vous jouez au poker. La différence est que le jeu se déplace autour d'une table de baccarat dans le sens anti-horaire alors que le jeu de poker se déplace dans le sens des aiguilles d'une montre.

Comprendre le marqueur "premier pari". Parce que l'ordre des paris est important, les tournois baccarat utilisent un marqueur "premier pari". C'est un peu comme un bouton de dealer au poker, mais indique la première personne à parier au lieu de la dernière. Tout comme au poker, le marqueur passe au joueur suivant après chaque main (mais dans le sens inverse des aiguilles d'une montre plutôt que dans le sens des aiguilles d'une montre), de sorte que chaque joueur obtient sa juste part des différentes positions dans l'ordre de pari. Une fois que le marqueur a fait tout le tour de la table une fois que l'on appelle un «tour» ou une «orbite». Très rarement, les tournois auront une règle selon laquelle le marqueur "premier pari" ne se déplace pas après une main liée. Cela ne fait pas beaucoup de différence puisque les liens ne se produisent que sur environ 10% des mains.

Vous avez un gros avantage sur ceux qui sont à votre gauche. Nous venons de voir que lorsque vous pariez après un joueur, vous avez un gros avantage sur lui. Inversement, quand il mise après vous, il a un gros avantage sur vous. Les joueurs sur votre gauche parient habituellement avant vous et les joueurs sur votre droite parient généralement après vous (en fonction de la position précise du marqueur 'premier pari'). Vous avez donc un avantage sur ceux qui sont à votre gauche et ceux qui sont à votre droite ont un avantage sur vous. Plus le joueur est proche, plus le bord est grand. Ne vous inquiétez plus des adversaires sur votre droite, et moins sur ceux de votre gauche. Être derrière un joueur sur votre droite immédiate par un certain nombre de jetons est un problème beaucoup plus important que d'être derrière un joueur sur votre gauche immédiate par le même nombre de jetons, surtout si l'adversaire sur votre droite sait comment utiliser efficacement sa position.

Le banquier est le résultat le plus probable de n'importe quelle main. En raison des règles de dessin du baccarat, le banquier gagne 45,9 pour cent du temps, le joueur gagne 44,6 pour cent du temps, et l'égalité gagne 9,5 pour cent du temps.

Ne pariez que la cravate sur la dernière main. La cravate est un pari très avantageux. Les liens se produisent sur seulement 9,5% des mains, mais le pari ne paie que 8 contre 1. Cela donne à la maison un avantage de 14,5 pour cent sur le pari et si vous le retournez trop, vous verrez bientôt votre bankroll diminuer. Il est préférable d'éviter presque totalement de parier, mais ironiquement, presque toutes les stratégies de main finale impliquent un pari crucial sur la cravate. C'est parce qu'au moment où vous arrivez à la dernière main, le bord de la maison composé n'est plus une considération majeure. Au lieu de cela, verrouiller les meilleures chances de battre votre adversaire devient l'objectif principal. Il y aura plus à dire à ce sujet plus tard, mais pour l'instant rappelez-vous juste: ne pariez jamais sur la cravate jusqu'à la dernière main, où vous pariez presque toujours le pari maximum sur la cravate.

Connaissez le pari par défaut. Même avec la commission de 5%, le banquier est un pari légèrement meilleur que le joueur. En l'absence de raison de parier d'une manière ou d'une autre, votre pari par défaut est banquier, mais vous êtes prêt à abandonner ce défaut pour diverses raisons (nous commencerons à discuter de ces raisons dans la partie B de cette série). Ces raisons poussent au plus profond de vous dans le tournoi. Si la maison ne prend aucune commission sur les paris gagnants mais paie seulement 1 à 2 (ou 50 pour cent) sur les gains banquiers sur un total de 6, le joueur devient le meilleur pari (et donc par défaut).

Suivi des mains. Bien sûr, nous savons tous qu'une main de baccarat doit utiliser 4, 5 ou 6 cartes. Il s'avère que le nombre moyen de cartes utilisées dans une main de baccarat est précisément de 4,94. C'est si proche de 5 que vous pouvez juste penser à 5 cartes. Vous pouvez utiliser cette connaissance pour suivre les mains et calculer à quel point vous êtes proche de la fin du tournoi. Ceci est une information cruciale. Disons qu'un tournoi utilise une chaussure à huit étages et que dix cartes sont brûlées du haut et que dix autres cartes sont coupées à l'arrière de la chaussure. Cela signifie (8 x 52) - 10 - 10 = 396 cartes seront utilisées avant que la carte de coupe émerge, ce qui sera d'environ 80 mains de baccarat. En gardant la trace des mains, vous pouvez savoir combien il reste de mains. C'est comme regarder l'horloge dans un match sportif et savoir combien de temps il reste. Bien avant la fin de la chaussure, vous pouvez calculer qui pariera tôt et qui pariera en retard sur les dernières mains cruciales. Habituellement, les sièges sont pré-assignés dans un tournoi, mais si vous avez eu la chance de choisir votre propre siège et que vous saviez où commencerait le marqueur "premier pari" (il commence généralement à la position 1 à la table), vous pourriez faites le calcul et découvrez quel siège était le plus susceptible de parier en dernier (ou en retard) au dernier tour. C'est le meilleur siège. (Note: très occasionnellement, le casino ne déplace pas le marqueur 'premier pari' au joueur suivant après une égalité - sous cette règle, le marqueur se déplace sur toutes les 5,46 cartes en moyenne.)

Sachez quand utiliser vos paris secrets. La plupart des tournois baccarat utilisent un nombre limité de paris secrets. Ces paris annulent complètement l'inconvénient d'avoir à parier en premier (ou en début de partie) dans un tour, car le pari n'est pas placé sur la mise en page mais écrit en secret sur un bout de papier et remis au superviseur du jeu. Le pari n'est pas déclaré avant que tous les autres joueurs aient misé. C'est l'équivalent du dernier pari, mais hors d'usage. Bien sûr, ne perdez jamais un pari secret lorsque vous alliez parier en dernier (ou en retard) de toute façon! Sans exception, gardez toujours une mise secrète pour la main finale (si vous vous cassez avant la dernière main, vous devriez toujours avoir un pari secret intact). Si vous obtenez plus d'un pari secret (beaucoup de tournois en donnent trois), enregistrez-en un pour la dernière main et utilisez les autres quand vous devez parier en premier (ou au moins avant vos adversaires les plus sérieux) pour les dernières fois . Ou vous pouvez simplement enregistrer la deuxième mise secrète pour l'avant-dernière main, la troisième mise secrète pour la troisième et dernière main, et ainsi de suite.

Ne confondez pas les cartes de passe avec des paris secrets. Certains tournois de baccarat utilisent des cartes de passe. Ce ne sont pas des paris secrets, mais vous permettent simplement de "parier zéro" sur cette main. Ceux-ci ne sont pas très importants car il y a souvent très peu de différence entre parier zéro et parier le minimum. Si je participais à un tournoi avec des cartes de passe, je les garderais pour la toute fin car elles pourraient être utiles sur la dernière main ou sur les dernières mains. Je ne peux jamais les voir faire une différence tôt dans le tournoi. Il ne devrait y avoir aucune raison pour laquelle vous ne pouvez pas utiliser une carte de passe (si vous en avez une) pour un pari secret, mais si vous faites cela, faites attention de ne pas remettre la carte de passe avec la mise secrète! Vos adversaires auront une assez bonne idée de ce que vous avez parié!

Maintenant que vous comprenez les concepts généraux du tournoi baccarat, l'étape suivante consiste à envisager des stratégies de paris spécifiques. Dans le prochain numéro de Jeux du monde, nous passerons à la partie B de 'Comment Gagner un Tournoi de Baccarat' qui expliquera la différence cruciale entre le 'départ anticipé', le 'départ' et la 'mort' - et comment vous pariez très différemment à chacune de ces étapes.

En savoir plus sur les photos de l'hôtel

Подпишись на нашу группу Вконтакте!

Создание и продвижение сайта - Кивано

Êtes-vous un (e) auteur (e) de ce site, mais vous ne pouvez pas le faire pour vous.

Baccarat a un très faible avantage de la maison - Voici comment gagner

Il y a une bonne raison pour laquelle Baccarat est un jeu favori parmi les super high-rollers. Ce jeu a l'un des bords de maison les plus bas de tous les jeux de casino, ce qui signifie que votre argent durera plus longtemps - espérons assez longtemps pour que vous atteigniez quelques stries gagnantes. Vous pouvez profiter de victoires dans ce jeu à court terme, et vous amusez beaucoup en cours de route. Cet article explique les principaux principes impliqués.

Tout d'abord, vous aurez plus de détails sur le bord de la maison basse, y compris les paris à éviter. Après cela, un rapide passage des règles, puisque gagner à n'importe quel jeu n'est possible que si vous ne faites aucune erreur. Le facteur clé des bonus et comps est couvert ensuite; ceux-ci peuvent faire une brèche significative dans le bord de la maison. Enfin, les systèmes de paris sont couverts. Ceux-ci peuvent lisser la variance à court terme, mais ne battront pas l'avantage de la maison au fil du temps.

Comment gagner au Baccarat - Comprendre les chances

Il y a trois paris principaux dans Baccarat, vous pouvez parier sur le "Player9rdquo; carré, le "9lsquo; Banker9rdquo; carré ou sur une cravate. Avant d'aller plus loin, le 'Tie9rsquo; Le pari doit être complètement exclu de toute stratégie gagnante de Baccarat. Cela se produira environ une fois en 11 fois, et le paiement est de 8 contre 1 (parfois avec des paris joueur / banquier restant pour la main suivante). Ces chances sont tout simplement horrible, et donc le pari parié devrait toujours être évité.

Voici les chances que le joueur et le banquier gagnent et la cravate:

  • Banquier: 44.615% - Paiement de 0.95 à 1
  • Joueur: 45.843% - Paiement 1-à-1
  • Cravate: 9.543% - Paiement 8-à-1

Cela crée un avantage de la maison très faible et un gameplay simple, avec la taxe bancaire de 5% en tant que norme, la marge de la maison est d'environ 1%.

Puisque le banquier gagnera un peu plus souvent, cela ne fait aucune différence que vous choisissiez de parier sur cette place ou sur la place du joueur. Puisque le bord de la maison est toujours présent, vous continuerez sur des victoires de jeu agréables, mais avec le temps votre bankroll diminuera de 1% de chaque mise faite.

Notez que certains casinos offrent des paris latéraux sur ce jeu, par exemple sur les mains qui sont jumelées. Ce sont des paris significativement négatifs et doivent être évités.

Comment gagner au Baccarat - Comprendre le jeu

Les règles pour lesquelles les cartes sont tirées (et quand) peuvent être compliquées pour les nouveaux joueurs. Ce que vous devez garder à l'esprit, c'est que le croupier s'occupera du dessin des cartes (ou de l'ordinateur lorsque vous jouerez au Baccarat en ligne). Du point de vue du joueur, le jeu est assez simple, vous pariez sur le joueur ou le banquier qui gagne la main, ou sur une égalité.

Chaque main peut être divisée en trois phases discrètes, commençant après que les paris ont été placés.

D'abord le joueur et le banquier reçoivent chacun deux cartes, certaines mains s'arrêtent à ce moment (selon les scores)

Le 'Player9rsquo; va tirer une troisième carte avec quelques totaux suivant.

En fonction de ce que le joueur a tiré, le croupier tirera une troisième carte (ce sont les règles les plus complexes).

De votre point de vue, la seule chose importante est de voir qui se rapproche le plus des neuf points, les 10 et les cartes illustrant Zero et tout total supérieur à 10 perdant le chiffre de la main gauche.

Comment gagner au Baccarat - Bonus et Comps

Avec un faible avantage de la maison, Baccarat est idéal pour les joueurs qui cherchent à effacer les bonus de casino ou de générer des points de club VIP ou comps. N'oubliez pas de vérifier les termes et conditions de votre casino pour voir quels jeux sont inclus dans leurs bonus avant de commencer.

Les bonus et leurs conditions de jeu varient énormément entre les différents casinos en ligne. On pourrait avoir besoin d'un play-through de 20x, alors qu'un autre casino - apparemment exécutant un logiciel de back-end identique - pourrait nécessiter 50x. Si vous n'êtes pas sûr alors cette information devrait être disponible dans les termes et conditions de bonus sur le site Web de votre casino.

De même, il peut y avoir d'énormes différences dans les comps ou les avantages du programme de fidélité offerts par votre casino. Ceux-ci font une grande différence à quel point vous pouvez atténuer l'avantage de la maison. Si vous ne recevez pas la meilleure offre possible, vous devriez commencer à magasiner aujourd'hui.

Comment gagner au Baccarat - Systèmes de pari

Les utilisateurs des systèmes de pari les défendent souvent avec une ferveur presque religieuse - cependant les faits mathématiques sont les faits mathématiques. Chaque pari a une espérance indépendante de -1% en Baccarat, et bien que les systèmes lissent la course, ils ne peuvent pas surmonter ce calcul de base à long terme. Pour ceux qui sont intéressés, il y a deux thèmes principaux aux systèmes de pari de casino.

Les systèmes de progression négative incluent la fameuse séquence de Martingale - et de nombreux dérivés plus complexes basés sur cela. L'idée est simple: vous doublez votre mise après une perte, revenez à l'unité initiale après une victoire. Cela fonctionne parce que les séquences où vous perdez 6+ fois de suite sont très rares, et 10+ séquences extrêmement rares. Finalement, vous atteindrez la limite de la table, ou frapperez une séquence qui brise votre bankroll. Le fait que la progression du casino soit négatif La progression négative parie à bras ouverts, tout en poursuivant les compteurs de cartes de Blackjack à la recherche d'un <Un bord de 1% devrait être tout ce que vous devez savoir.

Des progressions positives comme le système Paroli sont très amusantes pour les parieurs à petites mises, mais ne seront pas plus efficaces que les autres. Ces systèmes tirent profit des runs gagnants, vous doublant 3 fois de sorte que vous recevrez parfois une aubaine avant de revenir à vos enjeux habituels. Il existe également de nombreuses variantes complexes sur ce thème.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Пока оценок нет)
Loading...
Like this post? Please share to your friends:
Leave a Reply

5 + 1 =

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!:

map